Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Elkalin.Couture,broderie main machine

La Russie romantique à l'époque de Gogol et Pouchkine

8 Octobre 2010, 08:45am

Publié par elka

 

 

Anton I. Ivanov, La Traversée du Dniepr par Nikolaï Gogol

 

C'est à Paris ,

au

Musée de la Vie Romantique .

 

 

 Histoire du musée

 

Mairie de Paris

 


Arrivé à Paris en 1811, le peintre Ary Scheffer, artiste d’origine hollandaise, s’installe avec sa famille le 17 juillet 1830 au n° 7 de la rue Chaptal (actuel n° 16), dans une propriété construite par l’entrepreneur Wormser, où courent déjà treilles et glycines sous un toit à l’italienne, typique de l’époque Restauration.

Une fièvre de construction s’est emparée de Paris, en pleine explosion démographique. Sur les premiers contreforts de la butte Montmartre, vergers et terrains maraîchers ne résistent pas longtemps à l’appétit des spéculateurs. A partir de 1820, ils cèdent la place à des lotissements où des architectes de renom, nourris de tradition antique, font surgir de belles demeures néoclassiques, immeubles de rapport et ateliers d’artistes…

 


 

Les collections


Mairie de Paris

Une présentation d'œuvres choisies :

peintures, dessins, sculptures, meubles,

céramiques, objets de vitrine.


 

La Russie romantique à l'époque de Gogol et Pouchkine

 

Chefs-d'œuvre de la galerie Tretiakov.

Cette importante sélection d’œuvres du romantisme russe

est présentée pour la première fois à Paris:

du 28 septembre au 16 janvier 2011

au musée de la Vie romantique.

 

Issu du siècle des Lumières dès le règne de la Grande Catherine, qui noue avec Diderot une amitié éclairée, le génie romantique russe s’impose en France à l’époque de Custine, Dumas et Gautier, sous la plume de Pouchkine, Lermontov et Gogol.


Après les dramatiques campagnes napoléoniennes, le tsar Alexandre Ier puis son frère Nicolas Ier prônent une identité nationale féconde, qui puise ses racines bien au-delà de l’emblématique anneau d’or. Ainsi s’est immortalisée une Russie romantique aux chefs-d'œuvre intemporels.


Exceptionnellement prêtés par la célèbre galerie nationale Tretiakov de Moscou (musée national fondé en 1856 à Moscou par Pavel Tretiakov (1832-1898), industriel, connoisseur et mécène d’exception), quelque 80 peintures et dessins, sculptures et objets d’art, inédits en France, témoignent ici de cette puissance impériale retrouvée. Elle est traduite avec majesté par d’éclatants portraits signés Karl et Alexandre Brioullov, Kiprensky ou Sokolov, des paysages sourds de Vorobiev et Ivanov, de poétiques intérieurs de Tikhobrazov et Antonov, comme de brillants trompe-l’œil et bas-reliefs de Fedor Tolstoï.



 

Pour en savoir plus :

 

 Anton I. Ivanov, La Traversée du Dniepr par Nikolaï Gogol


Clic, clic

dans l'image pour le lien !


 

Belle promenade

et

très belles découvertes

 

47346107 p

Commenter cet article